Thumbnail
 

Mise en sécurité du site d’Auzelles (63)

Date
Chapeau

Sur ce site d’environ 4 ha se trouvent entre 100 000 et 150 000 tonnes de résidus de traitement et stériles présentant de fortes teneurs en plomb et arsenic et soumis à une très forte érosion.

Texte

Afin de proposer des stratégies de gestion et à aider à la prise de décisions, le DPSM a d’abord été saisi par la DREAL Auvergne-Rhône-Alpes pour réaliser un plan de gestion selon la méthodologie nationale de gestion des sites et sols pollués.

Dépôt principal du site d’Auzelles
Dépôt principal du site d’Auzelles
Zone des ravines sur le site d’Auzelles
Zone des ravines sur le site d’Auzelles

Des investigations, réalisées de 2018 à juin 2020 par le DPSM (campagnes de prélèvements et d'analyse, essais de végétalisation, mesures de débits, suivi de l'érosion) ont permis de mieux comprendre le fonctionnement du site, établir un schéma conceptuel et prioriser les interventions. Le scénario retenu suite au plan de gestion prévoit un traitement ciblé avec plusieurs techniques (gestion des eaux, recouvrement, phytostabilisation, stabilisation de berges de cours d’eau) afin de limiter au maximum les transferts vers le cours d’eau et de préserver les zones déjà stabilisées par la végétation.

Zone des ravines sur le site d’Auzelles
Zone des ravines sur le site d’Auzelles

L'année 2022 a été dédiée à définir le phasage de travaux envisageable au regard des obligations réglementaires (Loi sur l’eau, site Natura 2000, espèces protégées) et des contraintes techniques (accès, topographie accidentée), et à la rédaction d'un cahier des charges pour le recrutement d'un maître d’œuvre. Le marché de maîtrise d’œuvre a été attribué en mars 2023.

Compte-tenu de la complexité de traitement du site et des dossiers réglementaires nécessaires, les études de conception sont prévues sur 2 ans (mi 2023 - mi 2025) et les travaux sur 2 ans (début en 2025). Un suivi environnemental et de fonctionnement du site est prévu après travaux sur une durée de 3 ans.