Thumbnail
 

Mise en sécurité du puits du Gros Chêne à Montjean-sur-Loire (49)

Date
Chapeau

Travaux funéraires et travaux de mise en sécurité par bouchon de surface sur remblai du puits du Gros Chêne au cimetière de Montjean-sur-Loire.

Texte

Un désordre correspondant à une dépression du sol de forme ovoïdale a été signalé à la DREAL Pays-de-la-Loire le 27 décembre 2018. Localisé en plein milieu du cimetière de Montjean-sur-Loire, il mettait en péril plusieurs concessions funéraires. Compte tenu des incertitudes quant aux travaux miniers réalisés dans la zone et après analyse de l’expert minier Géodéris, un possible débourrage du puits du Gros Chêne a été suspecté. Profond de 80 mètres, ce puits a été foncé en 1762 et servait à atteindre les travaux de la veine du même nom afin d’y extraire le charbon pour alimenter les nombreux fours à chaux de la région.

desordre
Désordre minier dans le cimetière de Montjean-sur-Loire (49)

L’Unité Territoriale Après-Mine Centre Ouest (UTAM CO) du BRGM a été sollicitée par la DREAL Pays-de-la-Loire le 9 janvier 2019 pour réaliser les travaux de mise en sécurité.

L’objectif étant d’effectuer un bouchon de surface en enrochements noyés dans une matrice béton sur remblai d’au moins égal à deux fois le diamètre du puits, sept concessions funéraires ont dû être déplacées.

Le rapprochement aux familles, les demandes d’autorisations d’exhumer les treize corps et l’arrêté municipal pour fermeture du cimetière ont été réalisés par les services de la mairie de Montjean-sur-Loire.

L’entreprise de pompes funèbres Arnaud est intervenu au droit du puits du Gros Chêne les 13 et 14 mai 2019 pour réaliser les exhumations. Il était particulièrement important de respecter les consignes de sécurité demandées par le Coordinateur en matière de Sécurité et de Protection de la Santé et de prendre contact au bon moment avec les familles concernées par le déterrement des corps.

exhumation
Exhumation d’un corps au cimetière de Montjean-sur-Loire

En parallèle des travaux de réinhumations et de repose des monuments funéraires l’entreprise TP Courant est intervenu du 15 au 17 mai 2019 pour réaliser dans un premier temps les travaux de fouille en recherche de l’ouvrage minier sur sept mètres de profondeur.

vueDrone
Puits du Gros Chêne vu d’un drone

Le puits, retrouvé à la suite de ces fouilles, présentait une section de trois mètres de diamètre environ. Une assise périphérique a été créée sur la roche dure pour supporter le bouchon de surface. Environ 45 tonnes d’enrochements et 27 m³ de béton C25/30 ont été nécessaires pour combler l’ouvrage.

bouchon
Bouchon de surface sur puits du Gros Chêne

Afin de bien repérer le puits du Gros Chêne, une matérialisation paysagère a été réalisée en surface avec la reprise des allées, un espace engazonné et une borne de localisation située dans l’axe de l’ouvrage.

borne
Borne de localisation après travaux